Après avoir passé un entretien d’embauche, le réflexe premier est d’entrer dans une attente passive d’une réponse, en considérant que la balle est désormais dans le camp du recruteur. C’est pourtant là que tout se joue… Alors que faire à la suite d’un entretien ?

– N’oubliez pas à l’issue de l’entretien de demander quelles sont les prochaines étapes du process, quel est le timing, sous quel mode vous pouvez revenir vers le recruteur : c’est souvent l’occasion d’obtenir beaucoup d’informations, voire déjà des éléments de réponse sur la sélection de votre candidature.

– Prenez le temps de relire l’entretien : comment s’est-il passé ? Quel ressenti avez-vous ? Vous projetez-vous dans la collaboration avec cette entreprise, cette personne ? Quels sont les écarts entre votre profil et les enjeux du poste ? Quels peuvent être les éléments de doute de votre côté et de celui du recruteur ? Que pouvez-vous faire pour y remédier ? Quelles questions vous reste-t-il ?

– Remerciez la personne qui vous a reçu. C’est l’occasion de montrer votre motivation, mais aussi d’éclairer ou préciser certains points.

– Si la réponse tarde à venir, relancez sans pour autant vous montrer trop insistant (d’où l’importance de demander une idée des délais à l’issue de l’entretien, qui vous permettra de relancer de façon adaptée)

– Soyez transparent : exprimez vos points de doutes, de frein, et vos contraintes de timing – il est important que l’entreprise les connaisse pour pouvoir y répondre et s’y adapter si votre profil l’intéresse.