Voilà quelques mois, l’équipe LeaderIA s’est rendue dans la Drôme pour rencontrer la société Valrhona et en a profité pour s’intéresser à sa gastronomie, entre vin de choix et chocolat raffiné.

C’est au détour de Valence que nous avons fait halte à Tain L’Hermitage, entre le Vercors et la Provence, à la Cité du Chocolat. Quel régal pour l’esprit et les papilles ! Nous entrons dans un espace aux mille couleurs, où des vendeuses en tablier aux teintes bien choisies nous accueillent et nous guident vers l’espace visiteurs. Dans chaque salle est expliqué le processus de fabrication du chocolat :  récolte des cabosses, écabossage, fermentation pour stopper le processus de germination des fèves de cacao et ainsi améliorer la conservation du fruit, séchage, torréfaction pour développer l’arôme du chocolat, décorticage des fèves, broyage afin de former la masse de cacao, malaxage avec les ingrédients (sucre, voire lait), conchage autour d’une agitation à chaud, tempérage pour cristalliser le beurre de cacao, moulage puis enrobage.

A la vue de tous, derrière une vitre, de jeunes pâtissiers chocolatiers œuvrent sur des créations toutes aussi impressionnantes les unes que les autres.

Nous y rencontrons le chef pâtissier en charge des formations qui nous partage son quotidien.

Pâtissier de formation, il obtient par opportunité cette place de rêve dédiée à la formation de clients déjà aguerris qui souhaitent améliorer leur technique. Ce fou des saveurs nous livre qu’« en ce moment, on nous demande des solutions végétales, du sans gluten, de la traçabilité. Pour y répondre, on encourage la découverte de nouveaux goûts dans le respect de la saisonnalité et du cycle de consommation – et non de l’habitude de consommation ! On déconstruit les schémas existants pour ne pas chercher en vain à reproduire les mêmes goûts avec des ingrédients végétaux mais au contraire valoriser ces nouvelles saveurs au lieu de les masquer. Tous nos producteurs sont connus et je suis fier de raconter une histoire par mes produits ».

Nous quittons les lieux, encore imprégnés de la passion gourmande qui s’en dégage et sommes conscients de la chance que notre spécialisation en agroalimentaire nous offre, nous permettant de belles rencontres, de la découverte et beaucoup de plaisir gustatif.