C’est décidé, la vie d’expat’ c’est derrière vous, le retour en France est imminent !

Comment gérer ce nouveau départ après une expatriation ?

Très souvent, les entreprises sont très attentives à votre départ et celui de votre famille mais laissent de côté la dernière étape : celle de votre retour. Le manque de préparation et de suivi peut conduire à des difficultés lors du retour d’expatriation. Cette dernière engendre souvent chez les salariés une perte de relations sociales et de connaissances sur l’organisation. Aussi 47% des employés quittent l’entreprise dans les 2 ans qui suivent leur retour (Source : Paris Attitude – 2018).

Recrutement Agro alimentaire hotellerie restauration

Un rapatriement progressif et équilibré

Se réintégrer et rassurer les recruteurs sur son projet professionnel sont une priorité lors du retour.

Pour cela, on avance pas-à-pas en :

                    • Suivant la logique de son parcours professionnel
                    • Privilégiant le même domaine d’activité
                    • Valorisant son expérience internationale, même si le pays est géographiquement proche
                    • Etant à l’écoute de ses homologues restés en France

Les différents secteurs de l’alimentaire et de l’hôtellerie-restauration sont particulièrement riches en méthodes, procédés et produits : les pratiques changent selon les pays et les cultures. « Quelles méthodes puis-je transposer en France ? », « Comment réussir à me réadapter, à me réintégrer ? » : posez-vous les bonnes questions pour réussir votre retour, tout en développant les compétences acquises durant votre expérience. Le retour à l’emploi est considéré comme la 1ère difficulté chez 42% des expatriés : les entreprises ne savent pas toujours quel poste ou mission leur confier. Aussi, se rapprocher de son réseau permet de redécouvrir son pays et son secteur d’activité comme par exemple l’alimentaire ou l’hôtellerie-restauration. Les repères étant différents, il est important de :

  • S’intéresser à ce qu’il s’est passé durant l’expatriation
  • Être proactif sur le plan professionnel et personnel
  • Rester agile dans les premiers mois du retour
  • Accepter que les contours de la situation ne soient pas complètement définis

Le témoignage d’une candidate de notre réseau : 

Expatriée aux Etats-Unis de 2018 à mai 2021

« C’est vrai que le choc peut être rude. Les entreprises préparent bien notre départ mais pas vraiment notre retour. Quand je suis rentrée en France, je ne souhaitais pas être mutée au sein de mon entreprise et j’étais donc en recherche d’emploi. Il faut accepter de naviguer en eaux troubles et de ne pas tout restabiliser de suite car en revenant à Lyon, je n’étais pas sûre de rester, en fonction du job que mon mari et moi allions trouver ! Le conseil que je peux donner est de se rapprocher d’autres expatriés, car leur aide sur les formalités administratives est cruciale ! Il existe des associations, des groupes WhatsApp pour s’entraider ».

L’expatriation est une superbe opportunité sur le plan professionnel et humain. Le retour demande du temps afin de se dérouler dans les meilleures conditions, aussi valorisez votre expérience, soyez patients, à l’écoute de votre organisation et de vos souhaits professionnels.

Et vous, comment s’est passé votre retour d’expatriation ?