Recrutement Agroalimentaire hotellerie restauration« Le turnover se caractérise par le renouvellement des employés au sein d’une entreprise sur une durée d’1 an. »

En France, il est compris entre 5 et 15% en moyenne, mais attention, un turnover au-dessus de la moyenne n’est pas forcément mauvais et un taux de renouvellement faible n’est pas toujours un bon signe. Un renouvellement important des effectifs peut être dû à un manque de reconnaissance, un management toxique ou une faible rémunération. A l’inverse, une entreprise avec un turnover faible peut être une entreprise peu ouverte aux nouvelles idées et au sang neuf.

Cependant, il y a une différence entre le turnover structurel (lié à la saisonnalité et au secteur) et conjoncturel (relatif à la situation interne et externe de l’entreprise). Le turnover structurel dépend pour beaucoup du secteur d’activité, de l’attractivité du métier et du contexte stratégique de l’organisation alors que le turnover conjoncturel dépend de la politique interne de l’entreprise et d’évènements extérieurs (par ex: la crise sanitaire).

Le turnover structurel peut s’expliquer de plusieurs façons :

  • Les métiers contraignants ou avec une rémunération au succès, comme les profils sales, ont souvent un taux de roulement élevé
  • Les secteurs avec une saisonnalité forte comme l’hôtellerie et la restauration en montage et bords de mer ou le milieu agricole ont des taux plus élevés que la moyenne (ex: 70% de turnover dans la restauration)
  • Dans la restauration, beaucoup d’emplois sont assurés par des étudiants, ce qui crée un turnover plus fort du fait du rythme de vie de leurs études
  • Dans des contextes de forte croissance, une entreprise peut faire appel à des équipes de façon ponctuelle et pour une durée déterminée pour accompagner cette croissance, ce qui augmente le taux de renouvellement
  • Lors d’une restructuration, l’organisation peut prendre la décision de faire rentrer de nouveaux profils pour apporter de nouvelles idées et du « sang neuf ». Cette décision entraîne donc mécaniquement un turnover plus élevé

Se décider sur la suite du recrutement

  • Ne vous fiez pas uniquement au taux de turnover, allez décoder ce qu’il se cache derrière
  • Il est prudent de se renseigner auprès du recruteur, des anciens salariés et salariés actuels afin de déterminer quel est le climat et la situation réelle de l’entreprise
  • En fonction du contexte, demandez-vous comment vos attentes sont compatibles avec les celles de l’entreprise et comment vous pouvez vous y inscrire dans la durée

Les cabinets de recrutement sont des spécialistes carrières, en tant qu’experts de vos secteurs et métiers (les filières alimentaires : agricole, transformation des aliments, distribution et hôtellerie – restauration), les consultants de LeaderIA sont aussi là pour vous accompagner lors du processus de recrutement. Il est dans l’intérêt du cabinet et de l’entreprise de vous placer à un poste qui vous conviendra durablement.

Voir plus de conseils