Le « trou » dans le CV constitue une crainte importante pour nombre de candidats. Chômage, congé maternité, arrêt longue maladie, année sabbatique…voici quelques clés pour traiter ces périodes dans votre CV :

– Ne mentez jamais, que ce soit en truquant les dates pour faire disparaitre les périodes d’inactivité ou en rajoutant des expériences : la supercherie sera très probablement découverte, et votre profil risque fort d’être black-listé pour cette offre et pour les suivantes.

– Pas la peine d’en dire trop pour autant : le CV est un outil professionnel, n’interrompez pas la lecture du recruteur par des éléments trop personnels. Une phrase pour éclaircir et rassurer suffit, le reste sera évoqué dans une lettre de motivation ou à l’oral.

– Valorisez ces périodes : on n’arrête jamais d’apprendre. Retenez et mettez en valeur le positif dans toutes vos expériences. Que ce soit une période de chômage ou un congé sabbatique, vous n’êtes pas resté inactif : montrez-le et indiquez les compétences ou qualités que vous avez su acquérir.

En résumé, soyez honnête, sobre et positif. Ayez confiance en vous et sachez montrer comment ces périodes vous ont construit.