Beaucoup dans notre réseau de candidats en recherche d’emploi en ce moment nous font part de leur inquiétude liée à une baisse du nombre d’offres d’emploi publiées. Rassurez-vous, ce n’est pas pour autant que les entreprises n’embauchent pas. Il arrive souvent que des entreprises recrutent sans publier d’offre. Mais alors comment accéder à ce vivier d’opportunités qu’est le « marché caché de l’emploi » ?

 

Montrez-vous : soyez visible sur LinkedIn avec un profil à jour, bien référencé et actif. Entrez aussi votre CV sur les CVthèques comme l’Apec, RégionsJob et Cadremploi par exemple. Tissez vote toile en ligne en prenant contact avec les professionnels qui pourront vous renseigner et vous orienter à terme vers votre futur employeur.

Misez sur la force du réseau : entretenez et sollicitez vos relations personnelles et professionnelles. Parlez à votre famille, vos amis, vos anciens collègues, anciens clients, partenaires ou prestataires, activez les réseaux d’alumni et diverses associations professionnelles, participez aux conférences sur des thèmes liés à votre activité, etc. Prenez également contact avec des gens qui occupent un poste proche de celui que vous visez, ils pourront vous fournir des informations précieuses et pourquoi pas vous orienter vers votre futur employeur.

Envoyez des candidatures spontanées de manière ciblée : renseignez-vous, suivez l’actualité de votre secteur et identifiez les entreprises qui investissent, se développent ou se transforment, choisissez les structures qui vous intéressent vraiment et ciblez la bonne personne pour envoyer une sollicitation personnalisée. N’hésitez pas à solliciter les opérationnels, potentiellement vos futurs N+1, qui pourront faire remonter votre candidature aux ressources humaines.

 

Sur le marché ouvert, vous êtes en concurrence frontale avec l’ensemble des candidats en recherche, mais très peu se positionnement sur le marché caché de l’emploi, qui semble plus difficile à appréhender : faites en une opportunité pour vous démarquer !