2020 s’achève et vous avez fait le plein de résolutions pour conquérir le marché du travail en 2021. Vous êtes plein d’énergie et votre agenda déborde déjà d’entretiens réseau.

Un seul grain de sable dans l’engrenage : 2020 n’a pas favorisé les partages, et les occasions d’échanger avec vos proches – famille et amis – sur votre projet ont été plutôt rares. C’est pourtant un passage fondamental !

 

  • Vos proches vous connaissent : ils vous aideront à avoir une vision juste sur la façon dont votre projet vous correspond et vous diront les choses sans détour. Demandez-leur conseil, tout en gardant du recul (sachez faire le tri dans les remarques bien intentionnées mais parfois biaisées)
  • C’est le premier cercle de votre réseau, l’activer vous permettra d’obtenir des témoignages et informations précieux et de vous faire recommander pour élargir ce réseau
  • Ils sont le gage de votre équilibre : une écoute réconfortante et bienveillante en cas de difficulté, en encouragement, un coup de pouce parfois musclé pour vous faire avancer, un moment de détente bienvenu, etc. Votre famille proche est également garante de votre rythme si vous êtes au chômage : adaptez vos horaires à leur agenda pour garder des repères temporaires stables.
  • Faites-en vos cobayes : faites-les réagir sur votre CV, entrainez-vous à l’entretien d’embauche avec eux, etc.
  • N’oubliez pas que vos proches sont aussi affectés par vos changements professionnels : prenez le temps d’écouter et observer leurs ressentis, leurs craintes, faites-les parler sur leur perception de ces changements – votre projet professionnel n’est valable que s’il est en adéquation avec votre projet personnel.