Usine du futur, robotisation et automatisation, marketing 4.0, management de l’innovation, nouveaux usages alimentaires, « consomm’acteurs »…

Les filières agroalimentaires et l’hôtellerie-restauration sont en pleine évolution pour répondre à des enjeux sanitaires, environnementaux et économiques. La révolution se fait en intégrant toujours plus de technologies : robotique, intelligence artificielle, nouveaux aliments. Elle touche la production – agriculture, transformation, distribution – mais aussi les services et les offres aux consommateurs.

Les évolutions métiers des filières alimentaires

Des métiers se transforment, de nouveaux métiers se créent.

Le métier d’agriculteur est, par exemple, en train de changer avec l’arrivée d’entrepreneurs férus de digital, de technologie embarquée, et plus sensibles à l’écologie. Dans l’industrie, les métiers liés à la recherche et développement, à la qualité du produit, à la santé et à la sécurité, la logistique et le marketing sont en plein essor.

Certains métiers de demain sont déjà une réalité. Roboticien, data scientist, etc., les entreprises s’arrachent ces profils rares qui concernent beaucoup de secteurs professionnels.

Comment se positionner sur les emplois d’aujourd’hui et de demain ?

La fidélisation des collaborateurs est une priorité. Proposez-leur de vrais parcours professionnels basés sur le développement des compétences. Les technologies évoluant sans cesse, il faut sans cesse se remettre en cause et acquérir de nouveaux savoirs Donner une perspective suscite des vocations !

Au-delà de la formation initiale et des expériences professionnelles, la personnalité du collaborateur et ses compétences comportementales entrent en ligne de compte. Il faut identifier et valoriser les soft skills, c’est-à-dire la capacité à travailler en groupe, la résistance au stress, l’adaptabilité, etc. Les esprits curieux ont tout l’avenir devant eux : exercer un métier dans les nouvelles technologies nécessite d’adopter un état d’esprit agile.