A l’occasion des 10 ans de LeaderIA International Search, nous avons pu partager un moment privilégié en présence de Didier Dinart, actuel sélectionneur-entraîneur de l’équipe de France de handball, 6 fois championne du monde.

Cette rencontre fut l’occasion d’un échange riche sur le parallèle entre le sport de haut niveau et le milieu de l’entreprise, que nous avons choisi de résumer en quelques mots clés.

Collectif

Les entreprises peuvent aujourd’hui fortement s’inspirer du sport de haut niveau, et tout particulièrement des sports d’équipe. En effet, le maître mot y est toujours le collectif : c’est par sa cohésion qu’une équipe s’assure de la réussite. L’entraîneur est un chef de projet, sa proximité avec le collectif fait toute la différence.

Confiance

La confiance est également une des clés de la réussite. L’entraîneur n’est pas là pour déléguer toutes ses responsabilités ni entrer dans un modèle autoritaire ou de micro-management dans lequel il dicterait toutes les actions de chacun. Cela annihilerait tout esprit d’initiative et ne laisserait de place ni à la liberté, ni à l’expertise des joueurs. L’entraîneur, ou le manager en entreprise, ne décide pas de tout « car il a confiance en ses joueurs ou en ses équipes qui savent ce qu’ils ont à faire ».

Expertise

On ne se bat pas pour défendre un poste mais pour ses compétences. En effet, « on peut perdre un poste, mais pas ses compétences et son expertise ». L’échec est partie intégrante du succès et favorise la construction d’une expertise. C’est parce qu’on a commis des erreurs que l’on apprend pour éviter de les reproduire. Chaque membre de l’équipe a un devoir de résultat. C’est d’autant plus vrai quand on assume une place de leader comme l’équipe de France. Afin d’obtenir ces résultats, il est nécessaire pour chacun, joueurs et entraîneur, d’ »assumer son statut d’expert ». C’est l’expertise de l’entraîneur qui renforce sa légitimité vis-à-vis de l’équipe.

Vision

Dans la détection, la sélection, l’orientation et l’accompagnement des talents, l’entraîneur se doit d’avoir une vision claire des projets en cours mais également des enjeux à long terme. Il se projette avec discernement et pense avec plusieurs années d’avance. Sa vision doit être globale au moment de prendre une décision. Il s’assure de la bonne cohésion d’équipe en choisissant et positionnant les joueurs en adéquation avec l’ensemble des joueurs et sa vision pour le collectif. En effet, un joueur prend sa place et se construit de façon progressive au sein d’une équipe. L’entraîneur regarde ainsi les résultats passés et actuels, les statistiques, va à la rencontre du joueur, et pense à l’avenir sans s’arrêter aux résultats présents. C’est l’addition globale des résultats qui compte en définitive.

Innovation

Que ce soit en entreprise ou dans les milieux sportifs, une constante fondamentale est l’évolution rapide des pratiques. Cela concerne par exemple les consignes et les règles du jeu. Il est nécessaire pour une équipe d’être innovante, sous peine d’être prévisible. Cette innovation constante passe par l’analyse, l’anticipation et l’adaptation. Des analyses video sont faites en permanence, on s’adapte aux parties-prenantes, notamment à l’arbitre, on fait évoluer les joueurs. La réussite est basée sur le collectif, sa cohésion et son adaptabilité.

Toute l’équipe de LeaderIA International Search tient à remercier Didier Dinart et l’ensemble des participants à cet échange riche d’enseignements pour tous.

Nous sommes ainsi tournés ensemble vers l’avenir, pour une victoire de l’équipe de France de handball lors des Jeux Olympiques 2024 à Paris et de nombreux succès en entreprise.