Qu’est-ce que l’intelligence économique ?

 

Selon le dictionnaire du Larousse, l’intelligence économique consiste à collecter de manière organisée  des informations en vue de les traiter et de les diffuser « de façon pertinente et utile aux acteurs économiques qui pourront les exploiter ».

 

On peut y ajouter les actions d’influence et de notoriété ainsi que celles liées à la protection de l’information. Elle se distingue de l’espionnage économique et/ou industriel car elle utilise uniquement des informations obtenues par des moyens légaux.

 

Pour aller plus loin que le cadre légal, les professionnels conçoivent l’intelligence économique dans un esprit de déontologie et d’éthique. Ainsi, le Syndicat français de l’intelligence économique (Synfie) impose la signature d’une Charte d’éthique à ses adhérents.

 

L’intelligence économique dans le recrutement – qu’en est-il ?

 

L’intelligence économique est différenciante et nécessaire pour identifier des profils adaptés aux besoins des entreprises. Elle permet aussi de décoder la manière dont les candidats appréhendent le marché du travail et celle dont les entreprises recrutent.

 

Chez LeaderIA nous utilisons l’intelligence économique au quotidien, par exemple pour :

 

– Chercher nos candidats et surtout les trouver, grâce à des techniques d’exploration d’organigrammes et de réseaux.

– Accompagner les clients dans l’identification de secteurs dans lesquels les compétences dont ils ont besoin sont présentes.

– Valoriser les compétences de candidats de secteurs connexes qui pourront être transposées sur des marchés au sein desquels les talents sont en pénurie.

– Proposer et mettre en lumière auprès de nos candidats des secteurs ou métiers auxquels ils n’auraient pas pensé.

– Aider nos clients à pourvoir des postes difficiles dans un contexte de guerre des talents en élargissant le champ des possibles.

 

En conclusion, il s’agit pour nos équipes d’une arme redoutable de création de valeur certaine et durable !