Le secteur de l’hôtellerie est en pleine mutation, les nouvelles tendances de type « Lifestyle » fleurissent dans toutes les catégories.

Mais que signifie cette appellation tant à la mode : positionner son établissement en véritable lieu de vie au sein de son quartier. Aujourd’hui, beaucoup de rénovations sont réalisées dans ce sens avec la création « d’open lobby » où la réception côtoie le bar et où la restauration devient un vrai vecteur d’attractivité pour l’hôtel : les fondateurs de l’enseigne Mama Shelter l’ont compris il y a bien longtemps.

Devenir un véritable lieu de vie implique de s’ouvrir à ce qui existe au sein du quartier de l’hôtel et créer des synergies avec les autres acteurs de l’écosystème. C’est ainsi que les équipes pourront répondre favorablement aux attentes des clients.

Finies les salles de restaurant froides et sans âme et l’hôtellerie standardisée !

La décoration, l’agencement des espaces, la carte du restaurant, la tenue des collaborateurs et l’accueil doivent définir l’identité de l’établissement afin que le client puisse vivre une expérience durant son séjour.

De nombreuses nouvelles technologies accompagnent également ces tendances afin d’optimiser et faciliter le parcours client, de la prise de réservation à son départ.

Ces transformations nécessitent d’embaucher des collaborateurs curieux et agiles mais surtout elles ouvrent le champ des possibles en termes de recrutement.

Qu’est–ce que le client attend ?  Avant tout le sens du service, mais aussi un accueil chaleureux et aimable, du conseil, des hôtes qui maitrisent des langues étrangères, de l’écoute et de la disponibilité …

Au-delà des compétences techniques, ce sont les qualités humaines qui sont essentielles, alors ouvrons-nous.

Favorisons des futurs collaborateurs attirés par l’hôtellerie et/ou ayant un parcours professionnel axé sur la relation clients  et le management d’équipes opérationnelles.

Mettons en place de vrais programmes d’intégration qui permettront à des personnes non issues du secteur à rejoindre l’hôtellerie même si les compétences techniques ne sont pas maitrisées.

Ouvrons-nous à des candidats qui disposent d’une belle vivacité intellectuelle, d’un véritable intérêt pour l’hôtellerie et qui sont dans l’envie.

Identifions des analogies dans les expériences passées des futurs salariés qui apporteront ainsi de la valeur ajoutée aux équipes. Soyons agiles !

Anne-Marie LEFEVRE – Consultante Senior en charge du pôle  Foodservice & Hospitality