On le sait bien, les fautes de syntaxe ou d’orthographe dans un CV ou une lettre de motivation ne jouent pas en votre faveur.

Mais une fois cette étape passée, le parcours du recrutement reste semé d’embûches, et c’est de votre propre langue qu’il faudra vous méfier. Certains mots ou expressions, souvent utilisés inconsciemment, risquent de brouiller votre discours et peuvent vous nuire fortement.

– Soyez positif : chassez les « mais », « par contre »…

– Soyez précis : au lieu de globalement, à peu près, environ…donnez des faits et des chiffres

– Soyez sûr de vous : « petit », « un peu », « quand même »… n’ont jamais impressionné personne

– Soyez rassurants : « franchement », « honnêtement », « sérieusement », « je vous assure », « je vous garantis »…font peur aux recruteurs !

– Soyez attentifs aux parasites : « voilà », « en fait », « enfin » (et son affreux petit frère « ‘fin »), « entre guillemets »…

La bonne préparation d’un entretien passe aussi par la maîtrise de votre langage… et cela vous sera utile tout au long de votre parcours professionnel !