Le management en hybride, quel que soit le secteur (agricole, agroalimentaire ou hôtellerie-restauration), pose des contraintes particulières aux managers qui doivent composer avec différents modes de travail : le présentiel physique et le télétravail.

Recrutement Agroalimentaire hotellerie restauration

Les pratiques ont changé, le management doit s’adapter

Le manager qui ne dispose pas des codes du management en hybride peut se trouver en difficulté :

  • Des nouveaux outils sont mis en place
  • Le soutien professionnel aux équipes doit être renforcé
  • Les échanges informels sont plus rares et la communication entre les équipes moins fluide
  • La communication non-verbale est plus difficile à percevoir

Le foisonnement des outils numériques amplifie aussi les risques d’hyperconnexion, la barrière entre la vie privée et la vie professionnelle peut être mise à mal.

Face à ces enjeux, le manager doit se positionner comme un facilitateur entre les équipes et la gestion des projets. Ce nouveau mode de travail demande aux collaborateurs d’être de plus en plus responsabilisés avec une autonomie accrue. Le manager devient alors un chef de projets et un médiateur dans son équipe.

Trois fondamentaux à considérer pour réussir

·       Accepter le changement

C’est une première étape nécessaire pour créer un cadre propice à une organisation hybride : l’entreprise et les salariés ont besoin d’accepter ces changements et de les faire vivre au quotidien. Aujourd’hui, 36% des managers ont changé leur façon de gérer leur équipe et 24% des managers interrogés considèrent qu’il est normal qu’une partie de l’équipe travaille de façon désynchronisée. *

·       Organiser l’utilisation du digital

Une organisation hybride demande, à ses débuts, un accompagnement pour trouver le bon équilibre : réunions hybride, systèmes de chat, plateforme collaborative, etc.  Le manager a alors pour rôle d’accompagner son équipe dans l’utilisation du digital :

  • Définir des plages de disponibilité, avec par exemple un calendrier partagé
  • Définir la régularité et la longueur des pauses pour limiter le risque d’hyperconnexion
  • Réduire les réunions pour les rendre plus productives
  • Définir les différents canaux de communication et pour quelle communication ceux-ci sont dédiés

·       Encadrer le travail hybride

Le management hybride regroupe l’ensemble des pratiques d’utilisation des outils digitaux mis à disposition mais également l’organisation des espaces de travail : télétravail, co-working, présentiel. Le manager est à la fois logisticien et leader. Il a la charge d’insuffler une vision et de motiver ses équipes à distance et en présentiel. Pour cela différentes méthodes sont possibles :

  • Organiser des rituels d’équipe
  • Organiser des « one to one » plus fréquents
  • Mettre en place des points d’avancement plus réguliers
  • Mettre en place des deadlines plus courtes

Aujourd’hui, l’hybridation des organisations n’est plus une option, celle-ci exige de construire des relations de confiance avec ses équipes.

*Source : Management & RSE