C’était le poste de vos rêves, tout était parfait : les missions, l’entreprise, la localisation, le salaire et les avantages proposés ; mais après 1 ou plusieurs entretiens le recruteur vous fait part du fait qu’il  ne vous retient pas. Alors, comment réagir face à cette mauvaise nouvelle ?

Comment réagir face au refus d'un recruteur ?

En premier lieu, il s’agit de ne pas prendre cette décision à titre personnel. Le recruteur a pris une décision dans un contexte professionnel et selon un cahier des charges précis. Ensuite, n’insistez pas pour promouvoir vos compétences et votre motivation : vous l’avez déjà fait en entretien.

Alors quelle est la bonne façon d’agir pour terminer ce processus sur une note positive ?

  • Répondez au recruteur: que ce soit par un mail ou un appel, répondre au recruteur pour le remercier et obtenir un feedback lui laissera une impression positive de vous et mettra en avant votre capacité à vous remettre en question, ce qui est utile pour l’avenir. Le poste pourrait à nouveau être ouvert plus tard, et si le recruteur travaille pour un cabinet de recrutement, il pourra vous proposer d’autres postes s’il garde une bonne impression de vous.
  • Positivez: si vous n’avez pas été sélectionné, ce n’est pas personnel, mais sûrement parce que le recruteur ou le manager ne vous projetaient pas dans le poste. Plusieurs raisons sont possibles : un autre candidat avec des compétences mieux adaptées au poste, une personnalité plus en phase avec celle du reste de l’équipe, ou des valeurs différentes de celles de l’entreprise.
  • Faites une relecture de l’entretien : à partir du feedback donné par le recruteur, évaluez vos attentes, vos compétences et vos valeurs. Le rendez-vous était-il mal préparé ? Etais-je dans un mauvais mood ? Comment faire mieux la prochaine fois ? Cherchez-vous à travailler dans un grand groupe ou une PME ? Vos prétentions salariales et vos compétences sont-elles en phase avec le marché? Quelles valeurs souhaitez-vous retrouver dans votre future entreprise ? Cela vous évitera de postuler tous azimuts et de réfléchir au poste qui vous conviendra véritablement.  Soyez pragmatique dans vos recherches et patient pour trouver le bon poste.

Le refus d’un recruteur n’est pas une fatalité ou une mauvaise nouvelle mais le moyen de rebondir et s’améliorer pour vos prochaines candidatures. Gardez en tête que le recruteur est aussi un être humain et qu’il est un nouveau contact pour votre réseau et peut vous recontacter par la suite pour un poste plus en adéquation avec votre recherche.